La mélancolie des marrons luisants que l'on voyait retomber tous les ans.

19/11/11

Je change !

http://joyrides.canalblog.com

Le gracile est trop fragile, il manque d'épanouissement et se méfie du monde,
Joy rides, c'est aimer, profiter de la découverte, vivre et éprouver le monde.

Posté par gracile à 23:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17/11/11

My sour paradize.

Comment perdre une amie à la gare, à 10min du départ du train, en essayant de se dépêcher pour prendre des billets sur une borne alors qu'elle marchait derrière toi ?

... Je ne sais pas, mais je l'ai brillamment testé dimanche vers 9h du matin après une folle nuit à Paris à avoir abusé de jagermeister...

Le train est parti, sans moi, sans Cyrielle, sans que l'on ne puisse jamais se retrouver, le suivant était à 11h30, j'étais dépitée de l'avoir cherchée pendant une heure à faire des aller-retours entre l'emplacement de la voiture qui nous a déposées et la gare... alors j'ai lâchement abandonné. Cyrielle était de toute façon accompagnée par notre chauffeur, moi j'étais seule contre le zombie qui était en moi, seule contre Paris. J'ai appelé Floriane qui m'a persuadée de la rejoindre à Boulogne, j'ai pris le métro, je me suis endormie et j'ai loupé deux fois mes stations, dont une où j'ai du repasser le tourniquet et me coincer les pattes dedans alors que je suis habituellement une pro de la fraude. Je suis finalement arrivée à bon port après plus de 45min de trajet et 3 métros, le zombie s'était transformé en cadavre. Floriane m'a prêtée un bras jusqu'à l'appart, m'a mise sous la douche chaude à jets massant, a déposé une assiette remplie d'au moins un kilo de spaghettis nature devant moi et je me suis échouée sur le canapé comme un cadavre de baleine morte de la fatigue d'une aventure épique, en moins reluisant.

Le soir, je n'ai pas eu la force de retourner vers la maudite gare et nous avons fait un tour dans Boulogne pour faire les courses du dîner. Je rêvais stupidement d'un hamburger du mcdo depuis la veille, "vous sauriez où se trouve le mcdonald?" ne jamais demander ça à un parisien si le mcdo n'est pas à moins de 10min à pied, la réponse se terminera par un "bon courage" ou une "bonne marche"... ça n'était pourtant pas insurmontable. J'ai mangé mon burger, on avait déjà acheté des raviolis et des épinards dans un proxi, et sur le chemin du retour, il y eut cette place piétone ! ...avec son petit air faussement vacances dans le sud et cette chaîne de restaurants... le paradis des fruits ! Paradisiaque fin de weekend à bronzer en terrasse sous la chaleur des chauffages au gaz...

298767_307380562623161_100000536599378_1173880_29964450_n-polaPhoto0157-pola

Posté par gracile à 02:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16/11/11

IMGP4741

IMGP4743

IMGP4763

IMGP4772

IMGP4768

IMGP4778

Le dernier jour tiède de l'an...

Posté par gracile à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Posté par gracile à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15/11/11

Gilles Servat - les prolétaires

Posté par gracile à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14/11/11

Murmuration from Sophie Windsor Clive on Vimeo.

Posté par gracile à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08/11/11

cooking time

Des blinies au potiron avec leur sauce champignons/saumon fumé, des crêpes fourrées aux champignons de paris à la crème, des sushis avocat/saumon et c'est de la tarte (aux pommes/prunes) !

IMGP4724

IMGP4733

IMGP4718

Posté par gracile à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Fin »